PAC 2018 #1 | PAL

C’est le grand retour du Pumpkin Autumn Challenge! Pour cette nouvelle saison, Guimause nous propose de valider le challenge de plusieurs façons. J’ai personnellement choisi de le valider en lisant deux livres correspondant à deux catégories de chaque menu:

 

Automne frissonnant

Que ta volonté soit faite de M.Chattam

Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis… S’il n’y avait Jon Petersen. Il est ce que l’humanité a fait de pire, même le Diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin. Et là… sans doute réveillera-t-il l’envie de tuer qui sommeille en vous.

Ce livre me permettra de valider la catégorie « Le cri de la Banshee » (angoisse / horreur / épouvante / thriller / policier). Il se trouve dans ma PAL depuis l’année dernière; je l’avais acheté parce qu’il me faisait très très envie et puis finalement, je l’avais laissé de côté, sans trop savoir pourquoi. Le challenge est donc LA bonne occasion pour le sortir enfin de la bibliothèque.

L’appel du sang de S. Meyer

Ce nouveau roman raconte l’histoire de Bree Tanner, une vampire de 15 ans transformée par Victoria (l’une des ennemies des Cullen, la famille d’Edward) en même temps qu’une vingtaine d’autres adolescents, pour former une armée de vampires qui combattrait les Cullen.Le roman se focalisera sur les trois mois qui se déroulent entre sa transformation en vampire et le combat final à la fin d’Hésitationà l’issue duquel elle meurt, tuée par les Volturi. Nouveau-née torturée par sa transformation et la soif de sang qu’elle ne contrôle pas, elle est l’alter-ego de Bella et lui renvoie l’image de ce qu’elle serait si elle allait jusqu’au bout de sa décision de se transformer pour rester toute sa vie avec Edward.

Un ebook que j’avais téléchargé après avoir lu la saga Twilight et qui me permettra de valider la catégorie « Vous prendrez bien un verre de True Blood? » (vampire / zombie). N’étant pas une grande fan de Twilight, je ne sais pas si ce roman va me passionner mais je tiens à le lire pour clôturer la saga.

 

Automne douceur de vivre

Un long dimanche de fiançailles de S. Japrisot

Cinq soldats français condamnés à mort en conseil de guerre, aux bras liés dans le dos. Cinq soldats qu’on a jetés dans la neige de Picardie, un soir de janvier 1917, devant la tranchée ennemie, pour qu’on les tue. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté de survivre. Le plus jeune était un Bleuet, il n’avait pas vingt ans. À l’autre bout de la France, la paix venue, Mathilde veut savoir la vérité sur cette ignominie. Elle a vingt ans elle aussi, elle est plus désarmée que quiconque, mais elle aimait le Bleuet d’un amour à l’épreuve de tout, elle va se battre pour le retrouver, mort ou vivant, dans le labyrinthe où elle l’a perdu. Tout au long de ce qu’on appellera plus tard les années folles, quand le jazz aura couvert le roulement des tambours, ses recherches seront ses fiançailles. Mathilde y sacrifiera ses jours, et malgré le temps, malgré les mensonges, elle ira jusqu’au bout de l’espoir insensé qui la porte.

Mon gros challenge personnel du PAC… Il me permettra de valider la catégorie « La feuille d’automne » (couverture aux couleurs de l’automne). Ce livre, je l’ai depuis dix ans dans ma bibliothèque… Oui, oui, dix ans… Je l’ai commencé pas moins de quatre fois et à chaque fois j’ai abandonné. Pourtant, sur le papier, l’histoire a tout pour me plaire mais je ne sais pas pourquoi, je bloque complètement. Espérons que cette fois-là sera la bonne…

Ce que je peux te dire d’elles d’A. Icart

Un matin, très tôt. Le téléphone sonne. Blanche n’aime pas ça : les coups de fil au petit matin n’annoncent jamais rien de bon. Cette fois, pourtant, c’est une bonne nouvelle : Violette a accouché dans la nuit d’un petit garçon. Blanche est bouleversée : elle ne savait même pas que sa fille était enceinte. Et puis un garçon, le premier au bout de cette lignée de filles, quelle histoire… Dans le train qui la mène de Toulouse vers Paris, le trac au coeur, Blanche relit les carnets de moleskine destinés à Violette ou, remontant le temps, elle a essayé de se souvenir de tout, tout ce qu’elle peut lui dire d’elles. Mais Violette l’attend-elle encore au bout de ce chemin à la fois heureux et cabossé ?

Ce roman me permettra de valider la catégorie « Pomme au four, tasse de thé et bougie » (feel good / enfantin / romance / histoire de famille). J’adore les histoires de famille et je suis particulièrement sensible à celles qui portent sur les relations mère-fille. Grosse attente pour ce bouquin pour ma part.

 

Automne ensorcelant

Shaman, l’intégrale de S. et O. Peru

Dans la ville-monde, une cité tentaculaire, les shamans sont les seuls à user du savoir occulte. Au-delà des immenses frontières, au coeur des contrées hostiles, trois hommes vont braver les interdits et croiser la route d’êtres de légende immortels. Appelés « Ombres », cette rencontre scellera le destin des trois aventuriers. L’un d’eux, Skeld, héritera d’une mystérieuse clé et deviendra le catalyseur d’un pouvoir incontrôlable, aussi puissant que dangereux. Dès lors, il deviendra l’homme le plus recherché de la ville-monde.

Pour compenser la lecture (que je sais à l’avance difficile) d’Un long dimanche de fiançailles, je me suis autorisée des bandes dessinées (piquées dans la biblio de mon homme, en plus ^^). Shaman devrait me permettre de valider la catégorie « Witches brew » (de la magie dans un univers SFFF).

Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1 de R. Riggs

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

Depuis le temps que je veux attaquer cette saga dont je possède tous les tomes, ce sera chose faite après le PAC. Ce livre me permettra de valider la catégorie « Cristaux, tarot et encens » (étrangeté / mystère / freaks / petits frissons / ésotérisme). Je pense le lire assez facilement.

 

Automne enchanteur

Elfes, tome 1 de JL. Istin / K. Duarte / D. Saïto

Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes.
Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré.
« Celui qui contrôle le crystal, contrôle l’océan. »
Cette annonce fait grand bruit et il se murmure que Vaalann pourrait être le messie que les Elfes bleus attendent depuis plusieurs générations…

Deuxième BD piquée à mon chéri ^^ pour valider la catégorie « Clochette, grimoire et chandelle » (petit peuple / elfes) avec laquelle je sors totalement de ma zone de confort. Je l’ai feuilletée rapidement, ça a l’air de se lire facilement donc ce sera une lecture bienvenue après un livre un peu plus conséquent.

Les loups de Mercy Fallas, tome 1 de M. Stiefvater

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier…

Une histoire que je pense sans prétention, assez classique, en tous cas pas hyper originale mais que je suis presque sûre d’apprécier et qui me permettra de valider la catégorie « Les métamorphoses » (transformation / hybride / animalité).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *