Shaman

 

 

Auteur: Stéphane et Olivier Peru
Edition: Soleil
Collection: /
Année de parution: 2007
Nombre de pages: 156

Dans la ville-monde, une cité tentaculaire, les shamans sont les seuls à user du savoir occulte. Au-delà des immenses frontières, au coeur des contrées hostiles, trois hommes vont braver les interdits et croiser la route d’êtres de légende immortels. Appelés « Ombres », cette rencontre scellera le destin des trois aventuriers. L’un d’eux, Skeld, héritera d’une mystérieuse clé et deviendra le catalyseur d’un pouvoir incontrôlable, aussi puissant que dangereux. Dès lors, il deviendra l’homme le plus recherché de la ville-monde.

 

 

 

Je ne suis pas une adepte de bandes dessinées. En tout cas, pas de BD « sérieuses ». J’aime beaucoup certains titres qui ont bercé mon enfance comme les Lucky Luke, les Gaston Lagaff et les Cédric ou Titeuf, j’aime beaucoup certains mangas également mais les bandes dessinées d’aventure par exemple, j’ai toujours eu un peu de mal à accrocher.

J’ai emprunté celle-ci à mon amoureux, grand lecteur de BD, notamment de fantasy et d’aventures. Je vais le dire d’emblée: ce n’est pas un coup de coeur et ça ne m’a pas « réconciliée » avec le genre (bien que je n’y ai jamais été hostile non plus, hein). Néanmoins, j’ai passé un bon moment, même si certaines choses m’ont un peu dérangée.

Le premier point c’est le nombre de personnages. Il y en a beaucoup et, à certains moments, je m’y perdais un peu. Le deuxième point, qui est lié au précédent, c’est que l’univers dans lequel se passe l’histoire est assez complexe. Au vu de ces deux points, je pense que le gros problème de cette saga c’est qu’elle est trop courte. Trois tomes de 50 à 60 pages, c’est peu pour développer tout un univers avec ses propres règles, normes, sa propre histoire et sa propre mythologie. Certains passages ont été survolés d’après moi et j’aurais aimé pouvoir m’y attarder un peu plus.

Côté points positifs, j’ai aimé le style graphique, travaillé et détaillé mais pas trop; on ne sombre pas dans le glauque un peu gore. L’ambiance est bien retranscrite, on s’immerge facilement dans l’univers et l’aventure. Au niveau de l’intrigue, elle est super sympa mais encore une fois, j’aurais aimé que certaines choses soient un peu plus développées.

Je pense que cette intégrale peut facilement plaire aux fans de BD et aux inconditionnels de fantasy.

14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *