Elfes, tome 1: Le crystal des Elfes Bleus

 

 

Auteur: Jean-Luc Istin et Kyko Duarte
Edition: France Loisirs
Collection: /
Année de parution: 2017
Nombre de pages: 54

Les Elfes bleus d’Ennlya, une petite ville portuaire du Nordrenn, ont tous été massacrés ! L’Elfe bleue Lanawyn et Turin, un homme réputé, enquêtent alors que toutes les pistes mènent vers un clan d’Yrlanais, ces Hommes du nord qui haïssent les Elfes.
Dans la cité île Elsemur, Vaalan une jeune Elfe bleue passe l’épreuve de l’eau des sens. La mère prophétesse voit son avenir proche, un avenir lié au crystal sacré. « Celui qui contrôle le crystal, contrôle l’océan. »
Cette annonce fait grand bruit et il se murmure que Vaalann pourrait être le messie que les Elfes bleus attendent depuis plusieurs générations…

 

 

 

Je crois que je l’ai déjà dit: je ne suis pas une grande fan de bandes dessinées « à histoire ». Du coup, c’est toujours un petit challenge pour moi de lire ce type de BD, à plus forte raison lorsqu’il s’agit de fantasy (parce que j’ai besoin de beaucoup de détails pour entrer dans ce type d’histoire, ce que permet plus difficilement, à mon sens, une BD).

La première chose que je retiens de ma lecture, ce sont les illustrations qui sont très belles malgré un découpage des planches parfois un peu compliqué à suivre. Les personnages sont facilement identifiables (gros point positif dans une BD de ce type). L’histoire est sympathique et on entre vite dans le sujet.

Mais, on tombe sur le principal écueil qui fait que j’ai du mal à lire de la fantasy sous cette forme: ça va très très vite justement. 54 pages c’est court pour suivre toute une intrigue. Du coup, on passe super rapidement sur certains points et je suis donc restée sur ma faim.

Néanmoins, si je devais noter avec le regard d’une personne appréciant ce type de support, je donnerais un bon 15/20 à cette BD.