Les loups de Mercy Falls, tome 1: Frisson

 


Auteur:
Maggie Stiefvater
Edition: Le livre de poche
Collection: Livre de poche Jeunesse
Année de parution: 2010
Nombre de pages: 480

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier…

 

 

Lorsque j’ai commencé ma lecture, je m’attendais à une histoire un peu bateau sur les loups garous. Finalement, j’ai été agréablement surprise. Certes, on est sur de la littérature young adult et on retrouve donc pas mal de clichés du genre mais je me suis rapidement laissée embarquer par cette romance autour du thème du loup garou.

L’écriture est plutôt simple et l’ensemble se lit facilement, même si certaines tournures de phrases ou dialogues des personnages m’ont un peu fait tiquer; c’est peut-être aussi la faute de la traduction, je ne sais pas trop.Les personnages sont attachants et pas trop trop clichés, ce qui les rend agréable à suivre.

La mythologie autour des garous développée dans le livre est très intéressante et auraient même peut-être mérité un petit peu plus de développement. A contrario, le roman présente certaines longueurs, vite oubliées pour ma part, tant je me suis sentie prise dans l’histoire.

Gros point positif: je m’attendais à un gros cliffhanger à la fin alors qu’on a droit à un vrai final.

En conclusion, je dirais que c’est une lecture sans prétention, qui se lit facilement. A réserver aux fans de loups garous et de romances.

Un beau 16/20 pour moi.